Les objets connectés - IoT - internet des objets

L’Internet des objets regroupe tous les objets physiques communicants dotés d’une identité numérique unique.
Les domaines d’application de l’internet des objets ne sont limités que par l’imagination de ses utilisateurs.
La domotique, nouveau fer de lance de l’Internet des objets.

Les objets connectés et Internet des Objets

Selon l'Union internationale des télécommunications, l'Internet des objets (IdO) est une « infrastructure mondiale pour la société de l'information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets (physiques ou virtuels) grâce aux technologies de l'information et de la communication interopérables existantes ou en évolution ». En réalité, la définition de ce qu'est l'Internet des objets n'est pas figée. Elle recoupe des dimensions d'ordres conceptuel et technique.

L’Internet des Objets désigne la “connexion” de ces objets à un réseau plus large, que ce soit directement (par Wi-Fi par exemple), par l’intermédiaire du smartphone de l’utilisateur (souvent via une connexion Bluetooth) ou grâce à des protocoles de communication qui leur sont propres, et qui permettraient aux objets de communiquer entre eux (les protocoles domotiques comme Z-Wave ou Zigbee étant ce qui s’en rapproche le plus). C’est ce type d’objets 2.0 que nous appelons objets connectés.

Le terme d’Internet des Objets ne possède pas encore de définition officielle et partagée, qui s’explique par le fait que l’expression est encore jeune et que le concept est encore en train de se construire. Néanmoins, nos lectures connectées nous ont permis de mettre la main sur une définition que nous trouvons pertinente :

“L’Internet des Objets est un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, d’identifier directement et sans ambiguïté des entités numériques et des objets physiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s’y rattachant.”

Les objets connectés

La domotique a le vent en poupe actuellement. On parle de plus en plus d’elle, et l’attrait pour les objets connectés multiplient les raisons d’utiliser le mot domotique. C’est ce que l’on a pu voir lors des conférences de Le Web12 en 2012. Plusieurs sociétés phares du monde des objets connectés étaient invitées à présenter leurs produits, les applications et leur vision pour le futur.

L’internet des objets

Les objets connectés sont des objets dont la vocation première n'est pas d'être des périphériques informatiques ni des interfaces d'accès au web. Mais l’ajout d’une connexion Internet leur apporte une valeur supplémentaire en terme de fonctionnalité, d'information, d'interaction avec l'environnement ou d'usage (exemple une imprimante n’est pas un objet connecté). Les objets du quotidien se connectent au cloud pour former « l'Internet des objets ».

Depuis 30 ans, la domotique permet d'automatiser la maison. Aujourd'hui la domotique est connectée à l'extérieur et interconnectée avec d'autres objets.

l’internet des objets

l’internet des objets (internet of things – iot)

Troisième ère du Web baptisée Web 3.0, l’internet des objets désigne l’ensemble des objets connectés capables d’échanger des données et d’interagir mutuellement. Ses nombreuses applications couvrent des domaines aussi variés que la ville intelligente (capteurs intelligents), l’agriculture (surveillance des cultures), la domotique (compteurs électriques), la sécurité (détecteurs d’intrusion), les transports (optimisation des trajets d’une flotte de véhicules), etc...

Top